Châssis auto-tendeurs

Nous vous proposons des châssis «intelligents».

Ces derniers règlent la tension de la toile de façon à ce qu’elle soit toujours appropriée même lors de fluctuations hygrométriques.

On peut ainsi éviter des dégradations dues à un état de contrainte trop élevée, qui peut être provoqué par un taux d’humidité relative trop haut ou trop bas, si la peinture est tendue sur un châssis traditionnel.

Artbee a même été plus loin : partant de l’observation que les tensions subies par la toile ne sont pas semblables sur toute la surface; nos châssis auto-tendeurs en tiennent compte.

Entre autres, nous avons ainsi réalisés des châssis pour deux plafonds du Centre Guillaume II au Grand-duché de Luxembourg. Il s’agit de deux peintures sur toile monumentales pour lesquelles nous avons conçu des châssis auto-tendeurs extrêmement légers grâce à des profilés en fibres de carbone. La tension, quant à elle, est régulée par plusieurs centaines de ressorts.

Les possibilités sont multiples. Nous avons également mis au point un châssis courbé pour une peinture monumentale de Lucien Simon représentant la célèbre procession dansante d’Echternach conservée dans la Basilique d’Echternach au Grand-duché de Luxembourg. La dimension longitudinale de la peinture dépassait de plus ou moins 50 cm la dimension de la pièce dans laquelle elle devait être exposée. Pour répondre à cet impératif, le châssis a été doté d’extrémités latérales en quart-de-cercle. Ce système permet d’avoir une vision complète de la peinture dans son espace d’exposition.

Les châssis à tension auto-régulée représentent un atout non négligeable pour une conservation optimale à long terme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.